Culminant à 3298m d’altitude, la Pique Longue du Vignemale est le plus haut sommet des Pyrénées françaises et offre un point de vue à couper le souffle sur le Parc National des Pyrénées.

Du barrage d’Ossoue jusqu’à la Pique Longue du Vignemale, avec une nuit insolite dans une grotte, je vous embarque dans l’expérience la plus marquante de mon année 2017.

L’ascension commence au Barrage d’Ossoue situé à 1829m d’altitude, sous un soleil de plomb en plein mois d’octobre. Concernant les conditions attendues au sommet elles sont favorables, malgré des rafales de vent à 50/60 km/h et des températures négatives avec un ressenti de -10°c. Le point positif c’est que nous allons passerla nuit dans la Grotte du Paradis, nous serons donc à l’abri du vent.

C’est avec le sourire et plein de détermination que nous entamons cette longue ascension de 1700m de dénivelé, pour atteindre le toit des Pyrénées françaises à 3298m d’altitude pour ne pas dire 3300m.

Après un peu plus de 3h de marche et une pause déjeuner ensoleillée, nous atteignons le Glacier d’Ossoue à 2800m, les choses sérieuses commencent..

La traversée du Glacier d’Ossoue fût une première pour nous, et nous étions équipés en conséquences (Crampons, Baudrier, Cordes, Piolet) afin d’être en sécurité et minimiser les risques de tomber dans une crevasse, on pouvait d’ailleurs en apercevoir quelques une en contre-bas sur la partie gauche du glacier.

Au-delà du danger qu’un glacier représente, ce lieu ne laisse pas indifférent, autant par sa beauté que par cette ambiance mystique qui règne, étant continuellement en mouvement.

Au bout du glacier, il nous faut maintenant gravir les derniers 100m à la force des mains et des jambes, pour atteindre le sommet. Pour ma part, n’ayant aucune notion d’escalade à cette époque-ci et étant un petit peu affaibli par la fatigue, mon premier ressenti en voyant cette petite pente rocheuse a été : « je ne monte pas.. »

J’ai finalement commencé à escalader et je n’ai pas éprouvé trop de difficultés car il y a beaucoup de prises tout au long de la montée, il faut juste faire attention où l’on met les pieds et les mains pour éviter de décrocher des pierres pour sa propre sécurité et celle des autres.

Une fois au sommet, le spectacle est au rendez-vous !

 

Les dernières lueurs du soleil ont laissées place à des couleurs sublimes et comme à notre habitude durant cette année 2017, une mer de nuages s’est invitée à notre plus grande joie, rendant ce moment encore plus incroyable.

Il est maintenant l’heure de gagner la Grotte du Paradis qui se situe 15m en-dessous de la Pique Longue du Vignemale avant que la nuit ne tombe. Nous sommes impatients de manger et de se mettre au chaud dans nos duvets afin de se reposer, avant de redescendre demain matin.

Pendant cette nuit insolite, nous avions une fenêtre naturelle avec une vue époustouflante sur le glacier, avec en prime un ciel dégagé pour admirer les étoiles.

Photo par : Xabi Barreneche (@xabibarreneche)

La nuit a été longue, il fût difficile de trouver le sommeil notamment à cause des gouttes d’eau qui nous tombaient dessus et nous réveillaient sans cesse.

Mais un lever de soleil sur le toit des Pyrénées françaises vaut bien quelques petits sacrifices et puis quelle incroyable expérience de dormir avec ses amis à plus de 3200m d’altitude dans une grotte, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de faire ça !

Le soleil commence doucement à reprendre ses droits, pas le temps d’avaler quelque chose, on enfile nos chaussures, on s’équipe de nos frontales, prenons tout ce dont nous avons besoin et repartons au sommet.

Une fois au sommet et quelques minutes plus tard, une ombre tout simplement spectaculaire apparaît.. Celle du Vignemale qui est parfaitement alignée avec le Pic du Midi d’Ossau.

Tout comme le coucher de soleil, nous avons eu des conditions parfaites ce matin, malgré un vent glacial comparé à celui de la veille, heureusement que le soleil était présent pour nous réchauffer.

On aimerait rester éternellement là-haut pour admirer la vue, mais il est maintenant temps de retourner à la grotte récupérer nos affaires et entamer la longue descente vers le Barrage d’Ossoue.

C’est à ce jour la plus folle expérience que j’ai pu réaliser, et je suis heureux de l’avoir partagée avec Alex (@truxpic), Xabi (@xabibarreneche) et Marc (@mlx_shot).