Quand tu as quelques jours de libre avec t’es amis que fais-tu ? Pour ma part, je pense qu’à une chose, partir loin de la routine. Cette-fois ci, direction les Pyrénées Espagnoles, dans la communauté autonome d’Aragon pour un road trip de 3 jours à la découverte de différents lieux, plus beaux les uns que les autres.

Dans la voiture, on retrouve l’équipe Les Seasons au complète dont Alex (@Truxpic), Mattéo (@Mv2to) et moi même, ainsi qu’un ami à nous, Antoine.

Après un départ tardif de Biarritz, nous arrivons au Col du Pourtalet vers deux heures du matin, on fait une rapide pause pour admirer les quelques étoiles dans ce ciel nuageux, et prendre l’air, car la fatigue se fait ressentir.

Quelques kilomètres plus tard, nous trouvons un endroit ou installer notre campement pour la nuit, il est déjà trois heures du matin, et il est maintenant l’heure pour tout le monde de se reposer, en espérant avoir un très beau lever de soleil le lendemain sur le lac situé devant nous.

 

JOUR 1

Après une nuit fraîche, Mattéo et moi-même décidons de nous lever pour aller admirer le lever de soleil sur « l’Embalse de Bubal ». Alex et Antoine eux, préférerons prolonger leur nuit, ce qui n’est pas une mauvaise idée…

Après un bon petit déjeuner au soleil, il est temps de reprendre la route, destination Torla-Ordesa, un charmant petit village situé dans le magnifique Parc National d’Ordesa et de Mont Perdu.

Non loin, nous trouvons une rivière d’un bleu pur, nommé l’Ara émanant de la vallée de Bujaruelo, sur les flancs du massif du Vignemale. Nous en profitons pour s’y arrêter manger, et se relaxer en écoutant le bruit de la rivière, car nous le savons pas encore, mais une petite randonnée nous attends le soir.

Durant l’après-midi, nous essayons de trouver un endroit dans le Parc National d’Ordesa et de Mont Perdu afin de profiter du coucher de soleil qui s’annonce sublime au vu des conditions estival pour un mois d’Avril.

Après quelques heures, nous arrivons enfin à trouver un lieu, on décide de s’y aventurer sans avoir trop de destination précise, le seul but étant de prendre de la hauteur. Nous ne perdons pas une seule seconde et commençons à marcher en direction de l’inconnu.

À ce moment là et depuis déjà quelques minutes un vent glacial s’est levé. Et comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus (en haut à gauche), les nuages commencent à rentrer. Alex nous conseil de commencer a faire chemin inverse pour ne pas prendre le risque de finir dans le brouillard sur le chemin du retour.

Pendant la descente, le soleil commence à se coucher, et dévoile ses magnifiques couleurs…

Seulement quelques minutes séparent ces deux photos

Nous repartons de ce lieu incroyable avec des souvenirs pleins la tête, heureux d’avoir eu la chance d’apprécier un coucher de soleil avec un tel paysage. On oublierai presque le froid dans tout ça, pour ma part il y a eu moment ou j’arrivai à peine à appuyer sur le déclencheur de mon appareil…

On passera une bonne partie de la soirée en voiture, essayant de trouver un endroit où poser nos tentes sans déranger qui que ce soit. On trouvera finalement un endroit paisible (ou presque…) puisque durant la nuit on aura le droit à de multiples visites de quelques chiens, apparemment curieux de notre présence !

 

JOUR 2

Arrivés de nuit, on se réveille dans un minuscule village, perdu dans la montagne à 1400m d’altitude, avec en option une magnifique vue, c’était la surprise puisque nous avions aucune idée de l’endroit ou nous étions hier soir.

Au programme, un petit déjeuner ensoleillé, une douche glaciale dans une rivière, et un déjeuner dans un petit village. C’est tout ce qui nous fallait pour recharger les batteries et reprendre la route en destination de la Vallée de Bielsa.

Arrivés sur place, nous empruntons des chemins de terre, pour prendre un peu de hauteur et admirer le paysage.

Cette fois-ci on à eu la bonne idée de ne pas attendre la nuit tombée pour trouver où passer la nuit, c’est de cette manière que nous trouvons l’endroit idéal pour poser nos tentes.

Dernière nuit dans les Pyrénées Espagnoles, avant le retour en France le lendemain. Alors on profite de ces derniers moments autour d’un feu de camp.

JOUR 3

Ce fût certainement la plus agréable nuit depuis ces trois jours dans les Pyrénées. On se réveil tout doucement, le soleil commence à pointer le bout de son nez, les oiseaux chantent, et le feu crépite encore de la veille.

Il est déjà l’heure de quitter à notre grand regret les Pyrénées Espagnoles. Bilan de ces trois jours ? Ce fût pour tout le monde une agréable surprise, et nous y reviendrons à coup sûr afin d’explorer certains lieux plus en profondeur.